Nigéria: un ministre s’évanouit en apprenant son limogeage





Saleh Mamman s’est effondré à Abuja et a atterri à l’hôpital après avoir été informé par le président Muhammadu Buhari qu’il avait été relevé de ses fonctions. Il est désormais ancien ministre de l’énergie.

A LIRE AUSSI: Confidentiel: la fortune personnelle des Gnassingbé enfin dévoilée!

M. Mamman occupait le poste de ministre de l’Energie depuis 2019 jusqu’à ce qu’il soit licencié mercredi. Muhammadu Buhari procédait à un redéploiement mineur des membres de son cabinet. Le ministre de l’Energie a été licencié aux côtés de son collègue de l’Agriculture, Sabo Nanono.

Il s’est effondré après avoir appris qu’on lui avait servi le même produit qu’à d’autres qui travaillaient sous ses ordres deux ans plus tard. “Il s’est effondré et a été immédiatement hospitalisé”, a déclaré une source familiale à nos confrères de The Gazette. Selon la source : “le ministre ne s’attendait pas à être licencié si tôt”.

A LIRE AUSSI: Vaccin anti-covid: comment Faure Gnassingbé s’est vacciné en catimini

Cependant, la nature de la maladie de Saleh Mamman n’a pas été immédiatement clarifiée et son porte-parole n’a pas répondu à une demande de commentaires. La source de The Gazette a déclaré que le désormais ancien ministre a été discrètement traité dans un hôpital d’Abuja dont le nom n’a pas été dévoilé.

Le ministre Saleh Mamman, victime de la loi karmique ?

M. Mamman, 63 ans, aurait vécu au Transcorp Hilton d’Abuja pendant plus de trois semaines sur les factures de certains intérêts puissants du secteur de l’électricité. Ces structures espéraient qu’il serait toujours en poste pour pouvoir attribuer des contrats lucratifs.

“Ses factures étaient couvertes par des éléments du secteur de l’électricité qui espéraient des contrats plus lucratifs avant que la mauvaise nouvelle de son licenciement ne tombe hier”, a déclaré la source proche du sujet.

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Yves De Mbella, la descente aux enfers !

Il convient aussi de rappeler que l’ancien ministre a licencié à volonté ceux qui ne suivaient pas sa voie, selon Today Politicsng. Il a viré l’ancienne directrice générale de l’Agence d’électrification rurale (REA), Mme Damilola Ogunbiyi, qui est maintenant représentante spéciale des Nations Unies.

Saleh Mamman a suspendu la patronne de la Nigerian Bulk Electricity Trading (MBET), Marilyn Amobi, et renvoyé l’ancien directeur général de la Transmission Company of Nigeria (TCN), Usman Mohammed. L’ancien ministre de l’Energie de Buhari aurait également l’intention de se présenter au poste de gouverneur de Taraba en 2023.

DoingBuzz







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire