Au SCRIC, voici ce qu’il faut savoir de l’arrestation de Fovi Katakou





Des soldats togolais ont interpellé samedi Fovi Katakou. L’activiste a été conduit selon plusieurs sources au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale. On ignore encore ce qui est reproché à ce citoyen.

Lire aussi : Scandale : un haut dignitaire togolais impliqué dans une gigantesque sextape

L’information vient du père de l’intéressé. Dans un message audio devenu viral sur les réseaux sociaux, le géniteur de l’activiste alerte que Fovi Katakou a été arrêté par des hommes en treillis lourdement armés.

« Lorsqu’on l’emmenait, il nous a été dit qu’il sera conduit au SCRIC. Après quand nous sommes allés au SCRIC pour nous enquérir de ses nouvelles, on nous a dit qu’il n’est pas là. Jusqu’à l’heure où je vous parle on ne sait pas là où il est détenu », a signalé le père de l’activiste dans l’après-midi.

D’autres sources renseignent que la maison de Fovi Katakou a été fouillée de fond en comble. Sa sacoche et ses quelques objets ont été saisis.

Lire aussi : Affaire de tentative d’empoisonnement et financement du terrorisme : Reckya Madougou lésée ?

Fovi Katakou, sans langue de bois

Fovi Katakou est connu pour ses critiques envers le pouvoir. Très présent sur les réseaux sociaux, ce membre du mouvement Nubuéké réagi toujours aux sujets de l’actualité.

A plusieurs reprises, il a été interpellé puis relâché mais cela n’a jamais émoussé ses ardeurs.

Avec Togo Breaking News







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire