Comment Yolande Bakayoko gère l’héritage de son défunt époux [Africa Intelligence]





L’auteur de la ”tentative d’assassinat” du président de Transition, Assimi Goïta le jour de la tabaski est décédé. Mais sa mort ne met pas un point final à l’enquête ouverte au sujet de cette affaire. C’est ce qu’on peut retenir d’un communiqué informatif du gouvernement malien.
Yolande Tanoh Bakayoko, épouse du défunt Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko, oeuvre énormément en vue de la consolidation des investissements de celui-ci aussi bien en Côte d’Ivoire qu’en Europe. C’est ce que nous fait savoir le confrère Africa Intelligence dans sa livraison du mardi 8 juin 2021.

6dbba292e77e42ff961c5a68e7f0f904qualityuhqampformatjpegampresize720

Lire aussi:Obsèques de Bakayoko: quand les Ivoiriens se moquent d’Adébayor

Yolande Tanoh Bakayoko n’est pas seule dans cette difficile épreuve qu’elle vit depuis le 10 mars 2021. Dominique Ouatta, l’épouse du chef de l’État ivoirien, Antoinette Sassou N »guesso, M’Jid-el-Guerrad, député français de la 9eme circonscription sont entre autres des proches qui l’entourent selon le confrère.

093a902df6f24363a7afa62490c24ba6qualityuhqampformatjpegampresize720d

Quant à l’héritage de son époux, il paraît énorme. Homme d’affaires, le Golden Boy comme l’appelaient ses proches, est un véritable investisseur en dehors de son manteau politique. Immobilier, restauration sont quelques secteurs qu’il affectionnait. Pareil pour ses proches qu’il encourageait, selon le confrère, à investir dans les secteurs sous sa tutelle.

0c13d38e35ac40f6a7fac801e0a24659qualityuhqampformatjpegampresize720

Ainsi, le confrère révèle que la veuve Bakayoko, avocate de profession, demande des clarifications aux associés, conseillers ou partenaires de son époux.

Cyrille NAHIN







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire