Contrôle de charge à l’essieu des poids lourds : un moratoire supplémentaire aux retardataires





Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile et son collègue des Transports routiers, aériens et ferroviaires accordent un moratoire de 30 jour supplémentaire aux retardataires afin qu’ils passent au contrôle de charge à l’essieu et au gabarit de leurs véhicules de poids lourds destinés au transport des marchandises.

Lire aussi:Nouveaux péages au Togo: la grosse arnaque !

C’est à travers un communiqué conjoint que les deux autorités politiques ont porté à la connaissance des acteurs du transport routier de marchandises du prolongement de la date butoir.

« Dans le cadre du respect du règlement n°14/2005/CM/UEMOA relatif à la charge à l’essieu et au gabarit des véhicules lourds de transport de marchandises, le délai de rigueur pour s’y conformer était fixé au 30 juin dernier. Toutefois, sur leur demande, un moratoire d’un mois supplémentaire est accordé à compter de ce jour aux acteurs concernés pour se conformer aux dimensions règlementaires des véhicules », écrivent le Général Damehame Yark et Affoh Atcha-Dédji dans leur note rendue publique ce jour.

Lire aussi:Togo: quand il est impossible de circuler sur La route N°1

Ces derniers précisent qu’« au terme de ce délai de 30 jours, les acteurs dont les véhicules ne seront pas aux normes s’exposent aux sanctions prévues dans les textes en vigueur », ajoutant qu’ils « attachent du prix au respect scrupuleux de ce moratoire ».







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire