Dernière minute: Deux ans de prison ferme pour l’opposant Djimon Oré





Une société fracturée à plusieurs endroits de son corps ne peut pas se mettre en ordre de marche normale avant que ses os brisés soient traités, recollés et guéris. Ignorer ses fractures douloureuses et demander au

L’opposant Djimon Oré passera deux ans en prison. Ainsi en a décidé le Tribunal de Première Instance de Lomé hier mardi.

Le tribunal de Lomé n’a pas été clément vis-à-vis du président national du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD). Ce n’est d’ailleurs pas une surprise.

Lire aussi:À la prison de Lomé, Djimon Oré attend son procès

L’ancien ministre reconnu « coupable pour outrages aux représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses nouvelles » est condamné à 2 ans de prison ferme. La charge de « tentatives de troubles aggravés à l’ordre public » retenue contre lui avant, a été rejetée.

Rappelons que l’opposant a été arrêté le 29 avril dernier à son domicile devant sa famille, après avoir, dans une interview, dressé un bilan sombre de l’indépendance du Togo. Ses propos ont été jugés outrageux par les autorités du pays.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire