Les cinq basketteurs mentorés par Kobe à suivre cette saison





Son empreinte est partout et continue de s’immiscer dans le microcosme de la NBA, bientôt deux ans après sa disparition tragique. Philanthrope sur et en dehors du parquet, Kobe Bryant avait l’habitude de prendre sous son aile différents joueurs et prospects auxquels ils croyaient et dont il appréciait particulièrement la mentalité, digne de la fameuse « Mamba » qui le définissait si bien sur le court, et qui n’est autre que la marque de fabrique digne de sa légende. 

Introduit au Hall of Fame en 2021 par – « His Airness » elle-même – Michael Jordan, Kobe Bryant est dans les têtes de tous les joueurs et encore plus de ceux qu’il a façonnés à sa manière. Irréprochables, combatifs, travailleurs acharnés, incapables d’abandonner et debouts corps et âmes devant les plus grandes impasses, ces joueurs ont acquis la Mamba Mentality en rêvant devant leur télévision à la vue de Bryant, puis en tentant de l’imiter et enfin, en profitant de ses conseils que l’on imagine plus que précieux. 

cartoon 5265163 960 720 1
par Pixabay, CC0 

Légende : Kobe a inspiré des générations de basketteurs 

À l’aube de cette nouvelle saison en NBA, qui sont les cinq joueurs mentorés par Kobe Bryant à suivre ? À la lecture de ces noms, vous comprendrez que l’état d’esprit et les conseils techniques appliqués par le légendaire basketteur américain ont déjà bien été pris en compte : ils font partie du gotha de la ligue et sont allègrement considérés comme les meilleurs joueurs de la ligue, aux côtés d’autres sportifs comme Curry ou James, également définis comme les sportifs les plus riches de la terre. 

Jayson Tatum 

Lorsque l’on se fait tatouer une référence à son mentor, nul doute qu’il est crédible d’affirmer que ce dernier a fortement compté dans les succès et le développement d’une personne. Cette personne, c’est Jayson Tatum, franchise player des Celtics de Boston et star montante de la NBA depuis son arrivée en 2017 à la troisième position de la Draft. 

De plus en plus important dans la configuration des C’s, il a terminé la saison passée avec 26,4 points de moyenne par match, démontrant des capacités offensives hors normes. Chez lui, la Mamba Mentality se démontre à la perfection avec son côté intrépide. Au dunk sur LeBron, au four et au moulin sur le terrain, Tatum ne craint absolument personne. Son objectif cette saison ? Emmener les Celtics vers le titre. 

Kawhi Leonard 

Il ne parle pas, ne semble pas enclin à démontrer la moindre émotion et c’est d’ailleurs ainsi que Kawhi Leonard semble être atypique au cœur de la ligue américaine. Déjà champion NBA, le géant est une référence défensive et tient sa progression offensive grâce à la patte de Kobe, avec lequel il s’est entraîné tous les étés pendant de nombreuses années. 

basketball 933173 960 720
par Pixabay, CC0 

Légende : La NBA reprend ses droits en octobre. 

Luka Doncic 

Dès ses premiers matches en NBA, le joueur vedette des Mavericks de Dallas a prouvé aux Américains que l’herbe pouvait être plus verte ailleurs, presque ironiquement. Chéri par Kobe Bryant pour ses capacités techniques et ce, malgré un physique légèrement ingrat, Luka Doncic a eu la chance de travailler avec son idôle de toujours, qu’il regardait comme il le pouvait depuis sa Slovénie natale. 

Trae Young 

S’il a été façonné dans sa manière de jouer à la vue de Stephen Curry et de ses tirs chaloupés au-delà de la ligne à trois points, Trae Young a surtout connu le privilège d’échanger avec Kobe Bryant. 

Son emprise mentale fut toujours très forte envers le meneur d’Atlanta et peu de temps après son décès, Young plantait 45 points, numéro 8 sur les épaules comme pour Kobe à ses débuts avec les Lakers et signait l’un des hommages les plus retentissants durant ces tristes mois d’hiver 2020. 

Giannis Antetokounmpo 

Dernier joueur de cette liste et pas des moindres… Son histoire a fait la une des journaux non-spécialisés l’été dernier lorsqu’il est devenu champion NBA avec sa franchise des Bucks. Une trajectoire de vie des plus atypiques, près de 10 ans après avoir passé ses journées à vendre des objets de contrefaçon dans les rues d’Athènes. 

Élu à deux reprises meilleur joueur de la NBA, Giannis a collaboré avec son mentor Kobe pour tenter d’améliorer son tir extérieur, jugé encore perfectible au vu de ses pourcentages offensifs. 







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire