Minusma: tout savoir sur les 7 soldats togolais tués au Mali





Sept (7) soldats togolais ont trouvé la mort mercredi dans une attaque à l’engin explosif improvisé au Mali. Information donnée par Jean-Pierre Lacroix, le secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix. Trois autres casques bleus sont grièvement blessés.

Lire aussi:Mali : attentat meurtrier contre un convoi de l’ONU

« Ce 8 décembre, un convoi logistique de la Force allant de Douentza à Sévaré (centre) a heurté un engin explosif. Un premier bilan fait état de sept Casques bleus décédés et trois grièvement blessés », a indiqué la Minusma sur Twitter, sans préciser la nationalité des victimes.

Mais selon plusieurs sources, il s’agit de soldats togolais de la MUNUSMA qui sont tombés sur un engin explosif.

L’incident a eu lieu dans la zone de Bandiagara, dans la région de Mopti sur la RN16. 

Lire aussi:Togo : les raisons de l’envoi d’un convoi militaire au Mali

Il survient au lendemain de l’annonce par la Minusma du décès, lundi à Dakar, d’un Casque bleu qui avait été touché dans l’explosion d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule, le 22 novembre près de Tessalit, dans le nord du Mali.

Le Togo est le 2ème contributeur des pays de la CEDEAO en termes de troupes au sein de la MINUSMA. Le pays a enregistré plusieurs pertes de soldats ces dernières années dans le cadre de cette mission.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire