Panique à bord : vers une augmentation du prix du pain ?





Récoltes réduites par des sécheresses et des inondations d’un côté, forte demande en Chine et au Moyen-Orient de l’autre… La tension sur les cours de la reine des céréales se répercute dans le monde.

Lire aussi : « J’ai choisi le Togo parce que ma mère vient de Vogan »

La tonne de blé tendre flambe.

Selon le Conseil international des céréales, la production mondiale de blé tendre pour la campagne en cours s’élèverait à 777 millions de tonnes, un niveau record, mais la consommation totale sur la même période devrait atteindre 782 millions de tonnes.

Face à cette situation, le Syndicat national de la boulangerie viennoise du Togo (SYNABOVITO) veut augmenter une augmentation du prix du pain.

Mais pire, outre la farine, le sucre et le beurre flambent également.

Lire aussi : Scandale : qu’est-ce qui a tué cet enfant de 7 ans à Agoè Zongo ?

« Augmenter le prix du pain à 150 ou 200f, avec la vie chère, ce serait suicidaire. Nous ne pouvons pas non plus réduire le volume, ce qui nous met dans un dilemme si l’Etat n’intervient pas », explique Adjo Marie Alognon, secrétaire général du syndicat professionnel.

Il demande une détaxation de certains intrants.

Avec Republicoftogo







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire