Sanctions britanniques contre le fils du président: la riposte de la Guinée équatoriale





Alors que les autorités britanniques ont annoncé des sanctions contre le Vice-président de la Guinée équatoriale et fils du Président de la République, Malabo annonce la fermeture de son ambassade à Londres.

Lire aussi:A Malabo, au moins 20 morts et 600 blessés dans des explosions de dépôts militaires

La semaine dernière, la Grande Bretagne a imposé le gel des avoirs et une interdiction de voyager au Vice-président équato-guinéen, Teodorin Obiang Mangue, l’accusant d’avoir utilisé l’argent public pour financer un style de vie somptueux. Cela comprenait la dépense d’un demi-milliard de dollars pour acheter des manoirs dans le monde entier, un jet privé et des souvenirs de la pop star Michael Jackson, rappelle BBC.

Cette action de Londres a été dénoncée par le gouvernement de Malabo qui a qualifié les sanctions d’illégales et fondées sur des mensonges. Le ministre des Affaires étrangères de la Guinée équatoriale, Simeon Oyono Esono, a déclaré à la télévision publique que l’ambassade du pays à Londres fermerait en réponse aux sanctions britanniques imposées au fils du président.

Cependant, selon BBC, un responsable de la représentation diplomatique équato-guinéenne en Angleterre a déclaré à la BBC qu’il restait ouvert et qu’il n’était au courant d’aucune décision de la fermer. Notons que Teodoro Obiang Nguema est président de la Guinée équatoriale depuis plus de 40 ans et a nommé son fils Teodorin, Vice-président.

Avec beninwebtv







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire