Sérail: les togolais et Faure Gnassingbé dans le tourment?





Le jeune doyen est un président assez singulier. Non seulement les Togolais qui l’ont plébiscité dans les urnes à près de 80%, le voient rarement mais aussi il ne leur parle presque jamais. Le seul moment où les populations peuvent avoir le privilège de s’offrir des bains de foule avec leur président adoré, c’est à l’occasion des campagnes électorales. Passé les joutes électorales, il rentre dans son bunker et il faut attendre de nouvelles élections pour le revoir à nouveau.

Lire aussi:Secret de Palais: curieuses guerre de tranchées au sein du Gouvernement

Le fils du père est aussi connu comme un président taiseux qui ne s’exprime que deux fois dans l’année : le 31 décembre, réveillon de la Saint-Sylvestre et le 27 avril, à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance. Mais ces deux dates sont aussi hypothétiques. Le 27 avril 2021 dernier, le jeune doyen n’a pas délivré de message à ses concitoyens. Il lui arrive qu’il ne parle qu’une seule fois ou même pas sur les 365 jours.

Le président étant devenu comme Fantômas presqu’invisible, la seule opportunité qui s’offre aux populations pour adresser leurs doléances à « Faurevi », c’est à l’occasion de son anniversaire. Manifestement les demandes et requêtes sont nombreuses.

Hier dimanche 6 juin, c’était l’anniversaire du jeune doyen. Il a soufflé ses 55 printemps. Occasion pour les Togolais de lui adresser leurs vœux mais aussi de lui dire ce qui leur tient à cœur. Ils ont choisi pour la plupart le réseau social Facebook pour adresser leurs doléances au jeune président. « Bon anniversaire Monsieur le Président de la République. Le seul cadeau que je vous demande en ce jour spécial : Réfection de la route Douane Adidogomé- Ségbé », écrit un internaute.

Lire aussi:Flambée du prix des produits au Togo: y a-t-il vraiment un commandant à bord du navire ?

D’autres concitoyens sont plus préoccupés par la vie chère notamment le prix du maïs, aliment de base, qui a flambé sur les marchés et ont interpellé leur président à ce propos. D’autres encore ont souhaité que Dieu l’illumine de sa sagesse et qu’il lâche enfin le trône. On parie que ce dernier message ne devrait pas lui faire sourire…

Source : Liberté N°3401 du Mardi 08 Juin 2021







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire