Togo: deux brancards en mémoire d’Ornella Laine à jamais!





On se souvient tous de l’émoi qu’avait provoqué le décès en couche de Laine Ornella, en octobre dernier, après sa chute d’un brancard en piteux état, au service de maternité de Woétrivi Kondji. Des générosités magnanimes, ont fait deux offrandes au Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio (CHU-S.O.) et à Woétrivi Kondji, en mémoire de la défunte.

Lire aussi:Affaire Ornella Laine : sage-femmes punies, les Togolais victimes d’un trompe-l’œil

Le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a reçu vendredi 3 décembre dernier deux (2) brancards flambant neufs destinés aux maternités du CHU-S.O. et de Woétrivi Kondji.

Ces matériels d’une valeur totale de 2 080 000 FCFA, soit 1 040 000 FCFA pour chaque brancard, proviennent d’une cagnotte lancée par l’initiative citoyenne « un brancard en mémoire d’Ornella » lancée par Alain Anifrani. Le reste de la cagnotte totale de 2 600 000 FCFA permettra d’équiper le centre Woétrivi Kondji de tables d’opérations et d’autres matériels.

« Nous ne pensons pas que deux brancards vont pouvoir équiper l’ensemble des hôpitaux du Togo (…) Ce que nous voulons faire, c’est susciter un peu l’indignation des Togolais pour comprendre que ce qui s’est passé n’est pas acceptable », a réagi Alain Anifrani.

Lire aussi:Mort d’Ornella et son fœtus : la conséquence de la spirale de haine au Togo

De son côté, Dr Gilbert Tsolenyanu, secrétaire général du SYNPHOT n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance : « Les initiateurs ont tenu parole (…) Ces brancards seront destinés à soulager un tant soit peu le manque de matériel dans nos hôpitaux », a-t-il dit.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire