Togo : Ferdinand Ayité gardé à vue, un autre journaliste convoqué ce vendredi !





Le Directeur de publication du bihebdomadaire « L’Alternative », Ferdinand Ayité a passé la nuit à la Brigade de Recherche et d’intervention (BRI) de Djidjolé.

Lire aussi : Dernière minute : Ferdinand Ayité recherché par la Brigade de Recherche et d’Investigations

Sur plainte des ministres Kodji Adedzé et Pius Agbetomey, le journaliste Ferdinand Ayité a été convoqué jeudi matin à la BRI pour être interrogé. Ce dernier après des heures d’interrogatoire a été gardé à vue dans les locaux de la brigade.

Selon les informations, le confrère est accusé sur la base de l’article 490 du code pénal par les deux ministres pour « propos déshonorants dans une émission ».

Lire aussi : Togo : vers l’augmentation des prix des œufs sur le marché togolais

Le directeur de publication du journal « Fraternité », Joël Egah est aussi attendu ce vendredi 8h 30 à la BRI pour les mêmes accusations, apprend-on.

Ce dernier était aussi sur le plateau de l’émission et aurait aussi corroboré des propos de son confrère Ferdinand Ayité.

Des sources concordantes indiquent que l’animateur de l’émission, Isidore Kouwonu aussi sera convoqué.

A suivre…







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire