Togo: la centrale solaire Sheikh Mohamed Bin Zayed de Blitta mise en route





Dans une note circulaire conjointe N°0017/MATDDT/MEF/2021 en date du 27 juillet 2021, le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya et le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la
Le président de la République Faure Gnassingbé a procédé ce mardi à l’inauguration de la centrale solaire de Blitta. Dénommée centrale solaire Sheikh Mohamed Bin Zayed, elle a été construite par AMEA Togo Solar, filiale d’AMEA Power.

Dotée d’une capacité de 50 MWc, cette centrale photovoltaïque est constituée de plus de 5 000 plaques solaires. Selon les autorités togolaises, elle devrait générer environ 90 255 MWh d’énergie par an, et desservir en énergie, environ 158 333 ménages togolais, dont 9% de la demande de la région centrale.

Lire aussi:Dernière minute:la centrale électrique Kékéli Efficient Power en flamme

L’ouvrage a été financé à hauteur de 21 milliards FCFA par la Banque ouest africaine de développement (BOAD), et le fonds d’Abu Dhabi Fund pour le développement (ADFD).

Sa réalisation  » illustre parfaitement le succès du partenariat public-privé en Afrique avec AMEA power, qui a bénéficié d’un climat d’investissement favorable au Togo, l’ayant encouragé à préfinancer ce projet à grand échelle sur fonds propres « , a indiqué la ministre déléguée auprès du Président de la République, chargée de l’énergie et des mines, Aziable Mila.

Développeur de la centrale, AMEA power, filiale d’Al Nowais Investissement (ANI) basée aux Emirats Arabes Unis, va l’exploiter pendant 25 ans avec pour cahier des charges, de contribuer à l’économie d’un million de tonnes d’émission de CO2 prévu sur la plateforme tout au long de sa durée de vie.

Lire aussi:Industrialisation: le pas de géant du Togo (PIA)

Le projet est en ligne avec la Stratégie nationale d’électrification via laquelle les autorités togolaises ambitionnent de réaliser l’accès universel à l’électricité d’ici 2030 et à accroître à 50%, la part du renouvelable dans le mix énergétique de leur pays. 







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire