Fracture du pen*s: Cette position sexuelle serait la plus dangereuse pour vous !





Les couples devraient éviter une position sexuelle en particulier, selon un chirurgien anglais, populaire sur TikTok, qui affirme que celle-ci est responsable de 50 % des fractures du pénis.

A LIRE AUSSI: Comité Miss Togo France : un scandale de viol autour d’influenceuses

Le docteur Karan Raj, qui compte 4,3 millions d’adeptes sur TikTok, affirme que la position «cowgirl inversée» ou «cheval inversé» (l’homme allongé sur le dos tandis que son/sa partenaire est assis(e) sur lui mais de dos, c’est-à-dire qu’il/elle regarde vers les pieds de ce dernier) est la «position sexuelle la plus dangereuse au monde», car le pénis peut glisser et être écrasé sur le corps de l’autre lors d’une poussée irrégulière.

Dans une vidéo virale, qui a déjà totalisé plus de 2,1 millions de vues, le médecin explique que le pénis est techniquement sans os, mais que le mot «fracture» est utilisé pour décrire une déchirure de la tunica albuginea, un morceau de tissu qui permet au pénis de s’élargir et de se dresser, rapporte le New York Post.

A LIRE AUSSI: Enrichissement sauvage: ces femmes milliardaires autour de Faure

Les hommes qui se déchirent cette zone doivent généralement subir une intervention chirurgicale pour que la déchirure soit recousue. Ceux qui ne le font pas se retrouvent généralement avec un dysfonctionnement érectile et une courbure permanente de leur pénis.

Karan Raj, qui s’est déjà illustré par ses conseils de prévention sur le COVID-19, a même affirmé qu’une fracture du pénis pouvait provoquer un gonflement du membre et lui donner l’apparence d’une aubergine.

Les abonnés entre déception et peur

Les fans TikTok du médecin ont été déçus par la nouvelle, plusieurs abonnés révélant que la «cowgirl inversée» était leur position «favorite». Cependant, d’autres ont été tellement marqués par cette vidéo éducative qu’ils ont juré de ne plus faire l’amour dans cette position. «Mon mari a maintenant peur de s’approcher de moi à cause de ça !», a commenté avec humour une internaute.

A LIRE AUSSI: [URGENT] Gogoligo annonce sa mort et des révélations en direct à 22h

Un homme a quant à lui affirmé que son pénis s’était fracturé lors de cette fameuse position parce que lui et sa partenaire ne poussaient pas de manière synchronisée. «Je l’ai entendu craquer !», a confié l’homme au sujet de son membre.

Cependant, les adeptes de la «cowgirl inversée» n’ont peut-être pas besoin de s’inquiéter autant, étant donné que les affirmations de Karan Raj sont contredites par une étude de 2017 publiée dans l’International Journal of Impotence Research, rapporte encore le New York Post. Cette étude n’a effectivement pas classé cette position sexuelle dans les plus dangereuses.

L’étude a déclaré que la «levrette» était la plus courante dans les cas de fractures du pénis, représentant 41% de tous les cas.

A LIRE AUSSI: Trafic d’organes: 4 individus arrêtés avec plusieurs crânes humains

En deuxième position, le classique «missionnaire» causerait 25 % des fractures du pénis – suivi, en troisième position, par l’«Andromaque», celle de son/sa partenaire sur le dessus.

Parfois, un banal rapport peut également mal finir. Au Royaume-Uni, en juillet dernier, un homme s’est fracturé «verticalement» le pénis lors d’un rapport sexuel. Selon les médecins, cette blessure est extrêmement rare.

Cnews







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire