Togo : Togo Cellulaire et Moov Africa de nouveau rappelés à l’ordre par l’ARCEP





« La qualité de service sur les réseaux de Togo Cellulaire et Moov Africa Togo n’est pas conforme aux seuils fixés par l’Arrêté ministériel d’avril 2021 définissant les indicateurs de qualité des services mobiles 2G, 3G, 4G et leurs seuils ».

Lire aussi : Côte d’Ivoire : le nouveau coup de gueule de Charles Blé Goudé

C’est ce que dénonce de nouveau l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) à travers un communiqué rendu public, lundi 20 décembre 2021.

L’institution s’appuie en effet sur les résultats de plusieurs mesures de qualité réalisées sur des indicateurs de services voix (qualité vocale, taux de coupure ou de succès d’appel) et data (taux d’échec de téléchargement, débits montant et descendant). Les opérations, qui ont porté sur un parcours de 50 000 km dans le Grand Lomé et dans les cinq régions du pays, 3000 heures de collecte de données, 50 000 appels et 360 000 accès internet, ont débouché sur un « constat sans appel ».

Lire aussi : Factures impayées : le Nigeria menace de plonger le Togo dans le noir

Il faut rappeler que depuis le mois d’avril 2020, l’ARCEP a activé un numéro vert (80 00 80 00) pour pouvoir recevoir des plaintes des usagers des services de téléphonie mobile du pays.

Avec Afreepress







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire