Togocom : un cessez-le-feu entre la direction et les grévistes





Au Togo, après quelques jours de vives tensions entre employés et responsables de TogoCom, le ministre de la fonction publique et du dialogue social, arrive à sauver de justesse les meubles en obtenant un accord entre les parties antagonistes, le STNT et la Direction de TogoCom. La grève illimitée censée démarrer ce jeudi n’aura plus lieu.

Lire aussi : Mort des casques bleus togolais : Faure Gnassingbé sur les nerfs

En effet, le bras de fer entre le Syndicat des Travailleurs du Numérique du Togo (STNT) et la Direction de TogoCom a été évité de justesse grâce au sens élévé du ministre de la fonction publique, Travail et du Dialogue Social, Gilbert Bawara. Ainsi, grâce au dialogue engagé par le ministre, la paralysie des activités du secteur de la communication à cause de la grève illimitée que projetait le Syndicat des Travailleurs du Numérique du Togo (STNT) tous les jeudi et vendredi d’une façon illimitée a été levée ou du moins suspendue. C’est l’information que notre rédaction a reçue des sources sûres proches des grévistes.

Ainsi, le ministre Gilbert Bawara a réussi à obtenir un accord signé entre le STNT et la direction générale de TogoCom, évitant ainsi de justesse la grève des agents de ce secteur assez sensible dans un pays où le gouvernement mise beaucoup sur la digitalisation et le numérique pour booster le développement du pays. Du coup, le DG Paulin ALAZARD de TogoCom qui était pris entre deux feux, c’est-dire-dire, lâcher du lest pour sauver l’essentiel ou maintenir le bras de fer pour saboter en quelque sorte la politique du gouvernement, sauve sa tête. En tout cas, nous reviendrons sur le contenu de l’accord obtenu entre les deux parties dans notre prochaine livraison. Car malgré nos tentatives de gauche à droite, nous n’avons pas pu avoir la main mise sur le contenu de l’accord. Mais le moins qu’on peut dire, la grève censée démarrer ce jeudi 9 Décembre n’aura plus lieu. Mais dans le camp des employés, l’on se frotte les mains. Signe que l’accord intervenu sous l’égide du ministre Bawara, prend en compte l’essentiel des préoccupations du Syndicat.

Lire aussi : Promotion TMoney : le « vol organisé » des points de transfert

Nous espérons que contrairement à l’accord d’avril passé, la Direction de TogoCom avec à sa tête, le DG Paulin ALAZARD ne fera plus du dilatoire et que ce nouvel accord sera véritablement mis en œuvre pour le bonheur des agents de TogoCom.

Avec Afrique News







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire