Université de Lomé: le grand ménage





L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre a suspendu sa participation à la Concertation Nationale des Acteurs Politiques, mises en place par le pouvoir dans le cadre des élections

Le ministre de l’Enseignement et de la Recherche a procédé à de nouvelles nominations à la tête de quatre (4) services centraux de l’Université de Lomé (UL).

Depuis ce mardi 15 juin 2021, il y a eu du changement à la Direction de quatre (4) services centraux du campus de Lomé, ainsi en a décidé à travers un arrêté le Professeur Majesté Ihou Wateba, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lire aussi:Affaire de 11 milliards de PARESI : le Ministre Ihou WATEBA charge son collègue

En effet, le Professeur Magolmèèna Banna est nommé directeur du Centre de formation continue (CFC). La Professeure Dzifa Adzo Kokutsè, elle, hérite de la Direction du Centre des œuvres universitaires de Lomé (COUL).

Au même moment, la Direction des affaires académiques et de la scolarité (DAAS) a un nouveau patron en la personne du Professeur Essohanam Batchana. Et enfin, La Direction de la recherche et de l’innovation (DRI) revient au Professeur Nutefé Koffi Tsigbé.

L’Université de Lomé, créée en 1970, ne comptait au départ que cinq (5) écoles notamment l’Ecole des lettres (EDL), l’Ecole supérieure d’administration et des carrières juridiques (ESACJ), l’Ecole supérieure des techniques économiques et de gestion (ESTEG), l’Ecole des sciences (EDS) et l’Ecole de médecine (EDM). Aujourd’hui, elle s’est profondément transformée en s’inscrivant dans « un processus de réforme globale de son système de formation ».

Lire aussi:Faculté des sciences de la santé-UL: Ihou Watéba a perdu son poste

Depuis mai 2016, l’UL est présidée par le Professeur Dodzi Komla Kokoroko, également membre du gouvernement de Victoire Tomegah-Dogbé en charge du département des Enseignements primaire, secondaire et de l’Artisanat.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire