Vaccination : le Togo va passer la vitesse supérieure





A l’image des autres pays du continent ou ailleurs dans le monde, le Togo poursuit la lutte contre le coronavirus. A travers la vaccination.

Lire aussi : Ce royaume qui ressemble fort au Togo

Le 10 mars 2021, le Togo a procédé au lancement de la première phase de vaccination contre la Covid-19. Le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé (Image) a reçu la première dose du vaccin AstraZeneca. Dans ce sillage, d’autre types de vaccin, pour la plupart offert au gouvernement à travers l’initiative Covax, ont été administrés aux populations.

Cette lutte contre la maladie est loin d’être terminée, vu que le virus n’a pas encore dit son dernier mot, réapparaissant sous divers variants beaucoup plus contagieux et meurtriers.

Au Togo, il sera procédé ce lundi 22 novembre 2021 à une campagne accélérée de vaccination contre la pandémie, a-t-on appris de l’UNICEF bureau de Lomé. Le but, précise l’agence de l’Organisation des Nations Unies, c’est d’atteindre deux millions de personnes vaccinées.

Lire aussi : Burkina : quand un enfant symbolise à lui seul la résistance aux Français

Devrions-nous rappeler que le Togo a reçu hier dimanche 336 000 doses du vaccin Johnson & Johnson. Offert par les États-Unis, ce lot « porte à 1 245 090 doses le nombre cumulé de doses offertes par les États-Unis au Togo par le biais de l’initiative Covax », a indiqué le ministère en charge de la Santé dans un tweet.

Avec iciLome







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire